La norme ISO 16128 est-elle un danger pour la cosmétique bio ?

Publié le : 15/02/2019 | Catégories : Cheveux , Labels bio , Visage & Corps

Face à l’émergence des cosmétiques biologiques, la norme ISO 16128 est entrée en vigueur en 2018 pour harmoniser les principes et les critères du naturel bio au niveau international. Mais très vite, les acteurs du marché se sont rendus compte qu’elle était problématique en raison de ses trop nombreux non-dits, trompeurs pour le consommateur.

 

Qu’est-ce que la norme ISO 16128 ?

Développée en 2017 par une délégation de 28 pays, la norme ISO 16128 a pour objectif de définir à l’échelle mondiale ce que sont des ingrédients bio et naturels. Ce n’est donc ni une loi, ni un label de qualité. Elle sert surtout à unifier, codifier et harmoniser des pratiques ou des structures à l’international.

Elle se divise en deux parties. La première, parue en 2016, distingue quatre types d’ingrédients : biologiques, dérivés biologiques, naturels et dérivés naturel. Quant à la seconde, publiée en 2017, elle permet de calculer le pourcentage naturel ou biologique des produits finis. Et c’est cette partie, et sa faiblesse globale, qui posent problème. Car « grâce » à elle, aujourd’hui des fabricants peuvent commercialiser des produits estampillés « naturels » sans que ce ne soit réellement le cas.

 

Quels sont les dangers de la norme ISO 16128 ?

La norme ISO 16128 n’impose aucun contrôle, ne dispose d’aucune liste noire d’ingrédients, de pourcentage minimal d’ingrédients bio, ni de procédés dangereux pour l’environnement à bannir. En l’absence de contrôle, des produits contenant des ingrédients dangereux peuvent être présentés comme naturels ou bio d’après la norme ISO 16128, ce qui permet aux fabricants de tromper les consommateurs non-avertis en recherche de cosmétiques bio.  

Plus concrètement, le danger c’est ce qu’elle ne dit pas. Sur un produit cosmétique avec la mention « 30% d’ingrédients biologiques » selon la norme ISO 16128, et un autre avec le label COSMEBIO, le pourcentage indiqué sera comparable. Ce sont les 70% restants passés au silence qui induisent en erreur les consommateurs. Le produit certifié bio par ISO 16128 pourra alors contenir des ingrédients polémiques tels que des perturbateurs endocriniens, des extraits d’animaux morts, des OGM ou encore des dérivés pétrochimiques, tous interdits dans le label COSMEBIO.

Aussi, un ingrédient est considéré par la norme ISO 16128 comme « dérivé naturel » dès qu’il contient plus de 50% de matières premières naturelles, ne faisant donc aucune distinction s’il contient du synthétique pour jus.

La norme ISO 1628 est une porte ouverte au « Greenwashing », c’est-à-dire une pratique des entreprises visant à mettre en avant l’argument écologique à mauvais escient dans leur communication. Un utilisateur non-informé ne sera pas en mesure de desceller le vrai du faux, et les fabricants pourraient en abuser.

 

Comment être sûr de la qualité des produits que j’achète ?

Pour être sûr d’acheter un produit bio respectueux des hommes et de l’environnement, nous vous recommandons de vous fier à des acteurs bienveillants tels que les labels bio historiques. A la différence de la norme ISO 16128, ils offrent de véritables garanties aux consommateurs en imposant des pourcentages minimums d’ingrédients bio et naturels, en établissant une liste noire d’ingrédients dangereux et en imposant une communication transparente. Il faudra donc veiller à ce que le produit que vous souhaitez acheter comprend un label tel qu’Ecocert, COSMEBIO, Cosmos, Natrue ou encore Nature et Progrès (le plus exigeant en termes de composition des produits).

Par exemple, le label COSMEBIO comprend une charte validée par le Ministère de l’Agriculture. Le respect des critères de cette charte est contrôlé annuellement par un organisme indépendant, qui vérifie les documents et atteste que les ingrédients sont naturels et biologiques avant de labéliser les produits.

N’hésitez pas non plus à acheter vos produits directement dans un magasin bio. Les cosmétiques qui y sont vendus sont sélectionnés avec soin et garantissent des ingrédients réellement écologiques.